12 AOÛT 1934 : INAUGURATION DE LA PLACE VAVASSEUR À VOUVRAY

Publié par Association Vouvray Patrimoine le .

Celles et ceux qui connaissent Vouvray doivent savoir situer la place Vavasseur (autrefois appelée place de la Bonne Dame), au coeur du village, rue Victor Hugo. D'après les documents de l'office de tourisme, cette ancienne place de la Bonne Dame prit le nom de place Vavasseur en 1969 : "Le buste en bronze sur son socle en marbre représente Charles-Henri Vavasseur. Réalisé en 1930 par le sculpteur Octobre Aimé (Prix de Rome de sculpture et ami de Vavasseur), il était conservé par le maire dans son bureau. À la mort de celui-ci, ses descendants l'offrirent à la commune à condition de donner son nom à une place. L’inauguration de celle-ci eut lieu en 1969, en présence de la famille Vavasseur et de Daniel Octobre, fils du sculpteur et Prix de Rome de gravure."

Or, après recherches personnelles, notamment à la Société Archéologique de Touraine et confirmation par Claude Mettavant (président de l'association Phare de Rochecorbon), il s'avère que la place Vavasseur fut inaugurée le dimanche 12 août 1934 en présence de Charles Vavasseur lui-même. Les informations figurant sur le dépliant touristique de la commune de Vouvray sont donc inexactes.


Retour en arrière avec un extrait du Bulletin agricole & viticole de la Touraine, daté de septembre 1934 et disponible à la Société Archéologique de Touraine.

Les fêtes du Comice Agricole des cantons de Vouvray et de Château-Renault, qui avaient débuté avec succès vendredi par le concours du « Verre à Vin de Vouvray » et samedi par le concours des Vins et celui du Labourage, se sont achevés dimanche (12 août) en apothéose.

À 9 heures fut donné le départ de la course cycliste Vouvray-Château-Renault-Vouvray, qui groupait un lot de quelque 60 coureurs et fut suivie avec intérêt sur tout le parcours. 

À 11h15, se déroula le concours de façades fleuries. Nombreuses étaient les belles façades : le jury eut fort à faire pour désigner les premiers prix. 

À midi, un déjeuner amical groupait chez le bon traiteur Guessard le bureau du Comice et les membres des différents jurys.

Avenue Brûlé, à 14h30, eut lieu la réception officielle des invités suivie d’un grand défilé dans la ville avec la participation des sapeurs-pompiers, de la Musique municipale et des diverses sociétés participant aux fêtes.

M. Lemoine, Préfet d’Indre-et-Loire, inaugure à 16 heures, la place Charles-Vavasseur. Un vin d’honneur fut servi ensuite dans les caves du Syndicat.

LES EXPOSITIONS
L’exposition d’horticulture se tient au groupe scolaire. Le bâtiment a été pavoisé abondamment de faisceaux de drapeaux et décoré de guirlandes, comme tous les édifices publics. La cour extérieure de l’école est garnie de deux beaux massifs, harmonieusement garnis et disposés par les Établissements Decorges et fils, architectes paysagistes à Tours. Cette réalisation heureuse frappe dès l’abord l’œil du visiteur de la plus séduisante manière. Trois salles ont été aménagées pour contenir les expositions florales. Le Centre Régional de Culture Fruitière, de Saint-Symphorien, présente une belle collection de poires. Remarquées notamment les magnifiques Beurrés Lucratifs, Williams et Duchesse d’Angoulême. M. Gangneux, de Vouvray, a envoyé une jolie série de Dahlias (un très beau, 'Mme Lenormand') et des œillets de toute beauté. Très remarqué également un parterre de mufliers. M. Tissier, de Vouvray, présente également de forts beaux dahlias, des fruits, des plantes à fleurs et un beau parterre garni d’un assortiment de plantes variées. À noter, au centre de cette salle, un superbe parterre de dahlias, envoi de la maison Decorges. Encore des dahlias dans la deuxième salle. Les dahlias sont, cette année, particulièrement à l’honneur. Les établissements Pinguet-Guindon en exposent une fort belle série ainsi que des roses aux coloris variés. Les « rosiers nouveautés » sont particulièrement remarqués. La maison Jamain, de Tours, a envoyé des dahlias. De même M. Joumier, de Vernou (une ‘Jane Cowl’ de toute beauté). M. Lunet, chef jardinier au château de Vouvray, expose une fort belle collection de plantes grasses et de dahlias. La troisième salle contient des produits divers : les maisons Leclerc, de Crotelles, Léjousé, de Saint-Symphorien, le Progrès Apicole, Barbier, Gasnier, Auguste Viau, exposent leurs produits au miel. De la même maison Ménard, produits vétérinaires à Thouars, la Société des Chaux et Ciments de Touraine, le Syndicat Tourangeau des Producteurs de Semences y ont établi des stands. À l’extérieur, l’exposition de légumes de M. Gangneux, dont nous avons déjà apprécié les fleurs et les fruits, est unanimement admirée.
Au champ de Holnon a été installée l’exposition des machines agricoles et d’aviculture. Un assez grand nombre d’exposants s’y sont installés. On y peut voir des machines électriques, pressoirs, charrues et un important matériel agricole. Une section automobile y a pris place et montre des modèles de tourisme, utilitaires ou des pneumatiques agricoles. À noter encore des échelles « tube » des clôtures et des pompes. De fort beaux spécimens de poules, pigeons, pintades ont été rassemblés à l’exposition avicole. Les lapins y sont également en grand nombre. Signalons en outre de belles chèvres, des chiots et quelques bovins.

L’EXPOSITION DES VINS
À l'intérieur des caves du Syndicat de Défense des Vins de Vouvray sont exposés les appareils de cave et instruments de viticulture. Une foire aux vins en miniature y est installée, groupant 280 échantillons différents de vins de Vouvray et autres. Les années célèbres y sont toutes représentées ; la plus ancienne – 1834 – est mise à l’honneur par M. Brunet Raoul, à Vernou. Des panneaux et étagères supportent les modèles et maquettes qui étaient offerts vendredi au choix du jury du verre qui recevra l’appellation de « Verre à Vouvray ». Une réalisation originale a été en outre imaginée par le Syndicat d’Initiative qui a reconstitué dans une des caves, un intérieur d’une maison de vignerons.

LE CONCOURS SCOLAIRE
Comme chaque année, à l’occasion du Comice, un concours scolaire agricole a été organisé. Il a eu lieu à l’école de garçons de Vouvray, réunissant un certain nombre de jeunes concurrents et concurrentes.

LA VISITE OFFICIELLE
À deux heures et demie, avenue Brûlé, les sociétés de musique, la municipalité, le bureau du Comice, sont massés pour accueillir les personnalités officielles. M. Lemoine, préfet, arrive bientôt, suivi de MM. Germain, sénateur, Morin, député-maire de Tours, Faure, député. La Marseillaise éclate. Un cortège se forme aussitôt, qui emprunte les rues de la ville jusqu’à la place d'Holnon, où sera effectuée la visite officielle. En tête viennent les sapeurs-pompiers de Vouvray, puis la fanfare Sainte-Cécile de Châteaurenault et enfin la Musique municipale de Vouvray. On remarque dans le groupe officiel qui suit MM. Faure, chef de cabinet du maire de Tours, Vavasseur, maire de Vouvray, Moreau-Roy, président du Comice de Tours, J.-B. Martin, président de la Chambre d’Agriculture, Constant, directeur des Services agricoles, Mahoudeau, ancien président de la Chambre d’Agriculture, Heurtault, président de l’Union Vinicole, Cuvier et Pardou, conseillers généraux, Renard, conseiller d’arrondissement, Durandeau, professeur d’agriculture, Rousseau, maire de Ste-Radegonde, Decorges père et fils, Alias, adjoint au maire de Vouvray, Chidaine, de la Société d’horticulture d’Amboise, Mignot, président du Syndicat de défense des vins de Vouvray, Georget, vice-président du Comice de Chinon, Ledeux, secrétaire de la Société Tourangelle d’horticulture, Jacopin, trésorier du Comice, Mlle Perrinet, secrétaire du Comice de Tours, Berton, secrétaire du Comice de Chinon, Jousselin, secrétaire général du Comice de Tours, Bresnier, premier adjoint à Fondettes, Guillaumin, président du Syndicat d’Initiative de Vouvray, Magot, vice-président du Syndicat d’initiative.

Escorté par une foule nombreuse, le cortège à l’Exposition des machines agricoles. De là, il se rend à l’exposition avicole, puis à l’exposition d’horticulture. Pendant ce temps, les sociétés de musique donnent, en divers points de la ville, des concerts très appréciés.

L’INAUGURATION DE LA PLACE CHARLES-VAVASSEUR
Dès 15 heures, la foule a commencé à se masser sur le pourtour de la nouvelle place Charles-Vavasseur que doit inaugurer M. Lemoine. Un cortège s’est formé dans le centre de la Ville et se dirige, précédant les autorités, vers la place. Un ruban tricolore en ferme l’accès. Les Reines de Vouvray présentent à M. Lemoine, préfet, les ciseaux qui vont le trancher, ouvrant la nouvelle voie à la circulation. Quelle foule peut être massée en ce lieu ? Cinq mille personnes, peut-être davantage. Les alentours sont noirs de monde. Une fanfare s’est jointe à celles que nous avons déjà énumérées. C’est la Cocarde de Noizay. On remarque également de nombreuses personnalités outre celles que nous avons déjà citées. Parmi celles-ci, citons MM. Louis Proust, député, Charles Gay, administrateur de La Dépêche, Deschamps, conseiller d’arrondissement, Georget, vice-président du Comice de Chinon. Une tribune fleurie a été dressée sur la nouvelle place. M. Allias, premier adjoint du maire de Vouvray, président du Syndicat d’agriculture et de viticulture de Vouvray, y monte le premier. Il rappelle que le terrain de cette place a été offert à la ville de Vouvray par un groupe d’habitants. Il exalte l’œuvre municipale et sociale réalisée par M. Charles Vavasseur et insiste sur son attachement à la cause publique qui lui a permis de se livrer à d’innombrables bienfaits dont la commune qu’il administre est l’heureuse bénéficiaire. M. Mignot, au nom des viticulteurs, félicite le Conseil Municipal d’avoir donné le nom du maire de Vouvray à cette place. Il retrace la belle carrière, qu’il souhaite longue encore, du pionnier de la reconstitution du vignoble vouvrillon qui, dit-il, a bien mérité de la viticulture. Le Président du Syndicat d’Initiative de Vouvray, M. Guillaumain, au nom de son groupement, dit à son tour à quels titres les concitoyens de Charles-Vavasseur lui doivent leur reconnaissance. M. Lemoine, préfet, dit son plaisir d’avoir ouvert à la circulation une place qui porte le nom d’un administrateur comme celui que sa commune fête aujourd’hui et s’associe à cette manifestation de sympathie et de reconnaissance.

Le maire de Vouvray, profondément ému de cette manifestation aussi franche et aussi sympathique exprime à toutes les personnalités présentes sa sympathie reconnaissante. Il remercie en particulier le préfet, M. Lemoine, qui, par sa présence, témoigne de l’intérêt qu’il porte à la viticulture, opportune manifestation d’intérêt. Il fait ensuite le portrait du vigneron tourangeau dont il fait l’éloge et dont il souligne les peines et les traces issus d’une situation difficile. À tous, il adresse un cordial merci.

LE VIN D'HONNEUR
Toutes les musiques rassemblées exécutent alors un morceau d’ensemble sur le terre-plein de la place Charles-Vavasseur. Un cortège se forme alors à nouveau et se rend aux caves du Syndicat de défense des vins de Vouvray pour le vin d’honneur offert à ses invités par la municipalité. M. Charles Vavasseur, au nom de la Ville de Vouvray et de tout le canton, souhaite la bienvenue à ses hôtes et lève sa coupe à leur santé. M. Lemoine, préfet, remercie M. Vavasseur et les Vouvrillons pour l’accueil cordial qu’ils lui ont réservé et les assure de toute la sollicitude de l’administration préfectorale.


Imprimer